Archive for February 2013

concours photo 2012

Inscrivez-vous, et recevez en avant première les modalités complètes du concours.

La photographie en 100 chefs-d'oeuvre

La photographie en 100 chefs-d'oeuvre

La photographie en 100 chefs-d'oeuvre

Il ne vous reste que deux semaines pour aller visiter cette exposition proposée par la BNF, initiée à l'occasion du Salon Paris Photo et du Mois de la Photo à Paris (13 novembre 2012 – 17 février 2013). 
Un parcours libre, à la scénographie épurée, mène le visiteur dans un voyage photographique où la poésie domine. La BNF fait ici une proposition de clichés qu'elle qualifie de chefs-d'oeuvre et si le visiteur peut choisir de se laisser guider par les repères muséographiques ( photos numérotées, rapprochements en séries de clichés), il est grandement invité à construire ses propres parcours et interprétation, comme en témoigne l'absence quasi complète de cartels explicatifs. La démarche de la BNF est en effet loin d'être absolue: elle place davantage l'intérêt dans le regroupement d'images, dans le rapprochement subjectif d'idées. Dès le début de la visite, on est confronté à un parallèle intéressant: les première et dernière oeuvres se font face, séparées par un écran de toile; une façon de dire que, si le parcours proposé est chronologique (1839-1986), la dimension poétique de l'exposition l'emporte.

La diversité est au rendez-vous: portraits, paysages, snapshots nous donnent un panel varié de scènes à regarder; les grands noms américains (Diane Arbus, Timothy O'Sullivan, Robert Frank...) et européens ( Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson ) cotoient des anonymes, et si l'on prend toujours autant de plaisir à retrouver une oeuvre déjà célèbre, on va de surprise en surprise avec des clichés rares, dont les auteurs ne sont pas connus, ou inversement, produits par des personnalités inattendues derrière l'objectif: Zola, Hans Arp ou Degas. La visite est conçue pour le plus grand nombre, comme en témoigne chaque petite biographie de l'artiste proposée avec les clichés, en lieu et place du cartel. On nous parle du photographe, mais peu de la photo. A noter, les textes-citations projetés sur les murs ou sur des écrans placés en hauteur et accrochés tels des affiches au milieu du parcours (Prévert s'exprimant sur Doisneau, ou De Nerval sur Robertson...) nous permettent après lecture d'avoir un second regard sur les clichés, un regard peut-être plus contemporain de l'oeuvre.

L'exposition se donne l'ambition de ne donner à voir uniquement des chefs-d'oeuvre et pose inévitablement la question de ce qui fait un chef-d'oeuvre en photographie. La BNF nous explique que l'aspect matériel fait partie de cette définition: les clichés de l'exposition ont été choisis en fonction de critères d'excellence quant à leur tirage et leur état de conservation, et sont tous des originaux provenant des collections de la BNF (département des Estampes et de la Photographie). Elle fait cependant un choix subjectif, avec des limites affichées: elle écarte la photographie contemporaine et fait un choix revendiqué du noir et blanc. On manque certainement de recul sur la production récente pour pouvoir d'ores et déjà la qualifier de chefd'oeuvre; et on peut justement se demander quel est le temps nécessaire à la construction du chefd'oeuvre.

La photographie est également abordée dans sa dimension plurielle, dans son interaction avec d'autres arts: on prend plaisir à regarder Fernand Léger photographié dans un décor du film L'Inhumaine (1923) de Marcel L'Herbier, ou trouver Toulouse-Lautrec dans son atelier sous l'objectif de Maurice Guibert. L'exposition nous donne à voir également des photographies détournées: un collage de Prévert sur une photographie de Doisneau, ou l'ovni de La Comtesse de Castiglione en Dame de Coeur, photographiée par Pierre-Louis Pierson. Quelle que soit votre connaissance en photographie, c'est une visite que nous vous recommandons vivement, car en dépit de l'endroit prestigieux et de l'intitulé grandiloquent, c'est une exposition sans prétention qui ravira aussi bien connaisseurs que novices.

BNF, Site François Mitterand. Jusqu'au 17 février 2013.

Social

Gardez le contact

Nos partenaires