Un aperçu de la photographie islandaise: le travail photographique de Gudmundur Ingólfsson

portrait: 
Un aperçu de la photographie islandaise: le travail photographique de Gudmundur Ingólfsson
Interview « Photographes »

En regardant en arrière, je peux dire que toutes mes interactions avec l'Islande ont été, d'une manière ou autre, facilités par Guðmundur Ingólfsson. Je l'ai connu au départ grâce à ses échanges photographique avec mon père, Wayne Gudmundson. Ceci m'a permit de découvrir son penchant pour raconter des blagues et des histoires, d'être étonnée par son esprit encyclopédique, et de connaître l'Islande d'une manière plus approfondie. Mais à regarder sa carrière photographique, qui s'étend à près de 40 années, m'a offert une nouvelle perspective sur sa riche vie artistique. En débutant comme étudiant d'Otto Steinert au Folkwang College of Arts, Guðmundur a continué à travailler commercialement dans son atelier IMYND (image en islandais) et il s'est spécialisé dans la photographie culinaire et architecturale, en plus de son travail personnel. Ici, nous parlons de ce mélange entre la photographie commerciale et personnelle, ses débuts dans la photographie, et un aperçu de la photographie en Islande, tout en privilégiant visuellement le travail personnel de Guðmundur.

Cliquez ici pour lire l’interview en anglais/To read the interview in english, click here

Comment votre expérience en tant étudiant d’Otto Steinert vous a aidé à démarrer votre carrière de photographe ?

J’ai fait des études pour être dentiste pendant deux semestres et quand j’ai abandonné, j’ai ressenti le besoin d’étudier quelque chose de « respectable ».  Simplement je ne pouvais pas être apprenti d’un photographe à Reykjavik. Il y avait cet endroit en Allemagne qui était le premier, et peut-être le seul endroit en Europe, où ils enseignaient la photographie au niveau académique. Cela avait déjà commencé 10-15ans plutôt aux Etats-Unis, juste après la Guerre. Steinert a débuté à Sarrebruck et il est devenu le directeur de l’école et il a reçu le titre de professeur.  Lorsqu’il a déménagé à Essen, il y avait des locaux tout équipés et mieux financé. Il a aussi démarré une collection de photographie de la ville d’Essen. Il était à l’origine médecin dermatologiste, qui avait quitté la médecine pour la photographie. Je lui ai juste écrit un lettre pour me présenter et j’ai envoyé quelques photographies. Steinert, plus le comité de l’école, décidaient si vous étiez accepté ou non.

 

Erosion, 1970

Pour lire la suite, cliquez ici 

Social

Gardez le contact

Nos partenaires