Malik Nejmi expose « L’ombre de l’enfance », Prix de Photographie de l’Académie des Beaux-Arts en 2007

portrait: 
Malik Nejmi expose « L’ombre de l’enfance », Prix de Photographie de l’Académie des Beaux-Arts en 2007
Interview « Photographes »

L’exposition « L’ombre de l’enfance » explore les tabous et les mythes sociaux et culturels du Mali et du Kenya. Au travers de son travail, Malik Nejmi sonde la question de l’abandon des enfants handicapés. Comme il raconterait une histoire, « ce sont les images qui dictent le récit (...) pas le discours ». Sa démarche comme il l'explique, « cherche à décentrer le regard, à sortir de l’emprise du documentaire ».

Photographie Malik Nejmi

Il y a-t-il un thème majeur qui lie toutes vos séries jusqu'à aujourd'hui ?

Il n’y a ni séries, ni thématique vraiment distinctes. Je suis comme tout artiste dans une position centrique par rapport au monde dans lequel nous vivons. A certains moments de ma vie, je suis happé par un sujet ou confronté à une réalité. Je dirais que j’essaye d’exprimer ma personnalité au travers des sujets qui découlent de ces rencontres. L’immigration, le handicap, la mixité, le retour aux origines, les attaches familiales, l’identité pourront faire partie de mes « séries » et révéler des pratiques et des formats photographiques différents.

Pour lire la suite, cliquez ici 

Social

Gardez le contact

Nos partenaires