Les reprises d'Eric Valdenaire

portrait: 
Les reprises d'Eric Valdenaire
Interview « Photographes »

Pour Eric Valdenaire, la photographie permet de transcender la première utilité d'un textile. Dans son travail, les tissus deviennent un moyen de raconter des histoires, de partager un regard critique sur notre culture de la consommation et de nous inviter à prendre enfin le temps de regarder de plus près.

 

Commençons avec votre travail photographique des textiles. Comment vous êtes-vous lancé sur ce sujet ?
J’ai entrepris une reconversion professionnelle pour devenir photographe en 2010-2011, en suivant l’école Spéos. Durant cette année de formation, outre les nombreux devoirs qu’on nous demandait de faire, nous étions amenés à réaliser des travaux personnels. À cette époque-là, j’avais une amie qui était designer textile et qui avait son atelier à deux stations de métro de l’école. J’aimais beaucoup son travail, son univers, et elle avait besoin de photos pour son site et pour sa communication. Pour résumer, pendant un an, j’ai beaucoup travaillé avec elle.

À la fin de l’année, j’ai présenté un portfolio qui était très orienté autour du produit et de la matière textile. Ce n’était pas un sujet de prédilection pour moi, sauf que je trouve ça très beau.

Pour lire la suite, cliquez ici 

Social

Gardez le contact

Nos partenaires