Jingoo, opérateur de services pour les photographes

portrait: 
Jingoo, opérateur de services pour les photographes
Interview « La photo et les médias »

Pour comprendre ce en quoi consiste Jingoo, nous avons demandé à Bertrand Nenic, un des trois fondateurs, de nous expliquer son fonctionnement et l'intérêt que représente ce service en ligne pour les photographes. Sans abonnements, sans engagement, cette plate-forme vient satisfaire les nouvelles attentes de leurs clients. Pour les professionnels de l'image, elle permet de proposer un aperçu de leur production, des achats simples de tirages, agrandissement et produits dérivés, le tout en autogestion ou assisté entièrement par la logistique Jingoo.

Logo Jinggo

Pouvez-vous décrire votre société, et présenter l'équipe des fondateurs, et l'équipe complète actuelle.

L'équipe Jingoo est composée de 5 personnes.
Les fondateurs :
- Sébastien, web designer
- David, ingénieur informatique
- Bertrand, gestion et commercialisation
Les autres membres de l'équipe Jingoo :
- Laurent, responsable service clients
- Jean-Luc, finance et recherche développement.

site Jinggo

Bertrand, quel est votre profil avant la création de Jingoo ?

Jingoo a été crée par la société Image Libre Studio qui initialement était une entreprise de prises de vues et multimédias. Nous réalisions tous types de reportages de photos sociales et d'évènementiels.
Auparavant, j'ai également travaillé pendant 10 ans dans la distribution de téléphonie mobile pour des enseignes de magasins, puis un opérateur national.
Je suis revenu à mon métier de base, photographe, en 2001.

D'où vous est venu l'idée de créer ce service et cette société ?

Les services de Jingoo sont nés d'un besoin personnel pour notre structure de prises de vues.
Il nous fallait un outil pour diffuser et vendre nos travaux de prises de vues. Nous avons donc étudié la question pour nos propres besoins. Nous nous sommes dit que si nous en avions besoin, les autres photographes aussi !! Nous avons réalisé une étude de marché très sérieuse afin d'affiner notre ressenti et mesurer l'ampleur de notre marché.

site Jinggo

Avez-vous rencontré des difficultés au départ de ce projet ?

Après avoir établi un cahier des charges techniques, juridique et financier, de nombreuses difficultés sont apparues. Les moyens financiers à engager étaient lourds, les délais de réalisation, avant l'ouverture commerciale, assez longs (18 mois). Les photographes allaient-ils utiliser l'outil massivement et rapidement ?

Et ça c'est bien passé ?

Le succès a été immédiat. Nous avons actuellement plus de 3000 Photographes professionnels inscrits et plus de 600 utilisent nos services pour vendre leurs photos au quotidien.
Les photographes utilisent Jingoo à leur gré, certains vendent plus de 15 000 €/an de photos en ligne avec Jingoo, d'autres réalisent 1000 €/an, Cela dépend de leur activité et de leur assiduité.
Pour beaucoup d'entre eux, cela leur apporte un complément de commandes non négligeable, et un service supplémentaire pour leurs clients.

Vous avez beaucoup de concurrents aujourd'hui ?

Aucun concurrent qui ne se soit positionné sur un modèle sans abonnement et illimité pour le photographe. Aucun concurrent également qui ne propose de réaliser le tirage et l'expédition pour les photographes.
Nous avons deux concurrents, qui se sont positionnés avec un abonnement mensuel, qui restent limités en capacité; Pour exemple, si vous dépassez un certain nombre de photos, le photographe paie un supplément à son forfait de base.
Chez Jingoo, le photographe ne paie jamais de facture, nous nous rémunérons uniquement au pourcentage sur les commandes. Entre  5% et 15% selon les services utilisés.
Sur tous les  marchés, la concurrence est saine ; cela nous oblige tous à nous remettre en question et à fournir le meilleur de nous même tout les jours.

Quel profil ont les photographes inscrits sur Jingoo ?

Tout les profils de photographes sont représentés (photo sociale, illustration, d'art, etc...) étant donné que Jingoo est également un annuaire de photographes professionnels.
Les photographes s'inscrivent chez Jingoo pour un ou plusieurs services : vendre leurs photos, créer un site web complètement gratuit, être présent dans l'annuaire uniquement, intégrer des services de vente sur leur site personnel ( à l'aide des modules intégrables).

site Jinggo

Les photographes sont de plus en plus obligés de se diversifier, pensez-vous qu'une solution comme Jingoo devient presque obligatoire pour les professionnels ?

Rien n'est obligatoire, cependant il ne faut pas négliger l'attente des clients, certains photographes viennent chez nous car leurs clients leur demandent de consulter leurs photos de mariage ou autres sur internet.
Internet permet la diffusion et la vente des images des photographes à l'infini. Beaucoup d'entre eux sont inscrits et utilisent nos services depuis presque 3 ans déjà.
Ce qui est sûr, c'est que les photographes  peuvent générer des revenus supplémentaires avec la vente en ligne.

Quelles sont les tendances de ventes chez vous ? Plutôt formule nomade, formule autonome ? Plutôt petits tirages, agrandissements, objets photo ?

---------------------La formule Nomade représente 55%.
La formule autonome 45 %.
Pour le reste, je vous renvoie à notre étude des ventes annuelles.
Cette étude  permet aux photographes de prendre en compte les attentes clients, voir les secteurs d'activités (dans la photographie) où les ventes internet sont les plus probantes.
Comparer leurs méthodes avec les témoignages de photographes qui génèrent des revenus intéressants.

Quels sont les tarifs que choisissent les photographes pour vendre leurs photos ?

Ils sont libres et varient suivant la nature du reportage. Les photographes mettent en place leurs propres tarifications. Nous leur fournissons un indice des prix de vente par formats.

Il y a un débat très intéressant aujourd'hui sur le fait que le nombre de photographes amateurs ne cesse de croitre, et que la vente occasionnelle de leur photos serait parfois un substitut aux ventes des "vrais" professionnels. Comment vous positionnez-vous sur ce sujet ?

Sans concession, à ce jour, un photographe non déclaré ne peut vendre ses photos, la fiscalité française est claire à ce sujet... Si vous n'avez pas de numéro de siret : Pas d'inscription en ligne possible. Si vous êtes aux AGESSA,  l'inscription reste possible, mais pas en ligne.

site Jinggo

Quels sont vos projets futurs, fonctionnalités à venir, projets de communication ?

Chut!! Confidentialité oblige, nous avons à ce jour plus de 18 mois de développement identifié devant nous ; plusieurs services, autres supports, et demandes de photographes...
Sur ce point, j'en profite pour remercier les photographes qui participent en nous faisant des recommandations pour le futur.

Pensez-vous qu'il serait possible et pertinent de faire une version de Jingoo, à part, spécialisée dans le tirage d'art à la demande ?

Après une étude effectuée l'année dernière,  nous n'avons pas pris ce chemin. Jingoo est gratuit pour les photographes et le restera.
Peut être il y a t-il quelque chose à faire dans ce domaine mais cela engendrerait des coûts d'abonnements pour les photographes.
La rentabilité d'un service de ce type n'est pas évidente : En fait, les clients sont ils prêts massivement à acheter de la photographie d'art sur internet ??
Le terme, (ainsi que les prix) de photos de décoration est plus approprié. Le grand public achète massivement à ce jour dans la distribution des posters, et de la photo sur toile.
Des photos simples, du genre plage et galets, macro florales, paysages montagnes, etc...
Ils personnalisent leur intérieur, mais en aucun cas ce genre de clientèle ne dépense 300 ou 400 € sur une photo d'art. La photo de décoration est un marché qui échappe à la plupart des photographes à ce jour. Pourtant, tous les photographes possèdent des stocks de ces types de travaux.
Nous avons mis en place, l'année dernière,  le service «banque d'images». Ce service permet aux photographes de mettre en ligne leurs albums permanents de photos déco. Un moteur de recherche est intégré aux galeries des photographes. Tous ces albums de banque d'images sont visibles sur leurs sites personnels ou sur le site qu'ils ont crée chez Jingoo.

Votre service représente le labo, la logistique, la vitrine, mais aussi du coup un peu l'agent pour le photographe ?

Nous ne nous positionnons pas en tant qu'agent, mais comme un opérateur de services pour photographes professionnels. Jingoo est un outil mutualiste pour les photographes. Nous n'avons pas de rôle de promotion des photos du photographe, nous fournissons une solution technique, labo, et logistique.
Le photographe reste son propre agent. Seul l'annuaire est un service qui peut jouer le rôle de mise en relation clients / photographes.

Social

Gardez le contact

Nos partenaires