Didier Pallagès, L’instinct de la scène

portrait: 
Didier Pallagès, L’instinct de la scène
Interview « Photographes »

Passionné par  l’univers de la scène auquel il a goûté, Didier Pallagès s’est naturellement tourné vers les artistes du spectacle avec qui il partage une sensibilité commune. Se définissant comme un photographe de scènes de vie, il s’attache à retranscrire les émotions qui reçoit en essayant de rester juste. Il hante les coulisses des théâtres et les festivals à la recherche de l’instant. Discret et réservé, il parvient à se faire oublier pendant les prises de vue et à instaurer un climat de confiance dans le temps. Il vient de publier «Une rencontre», son premier livre qui retrace vingt ans de travail avec le duo d’humoristes Shirley et Dino. Rencontre avec ce photographe qui a "l’instinct de la scène".

Photo Didier Pallagès

Quel a été le déclencheur qui vous a fait vous intéresser à la photo de spectacle, et qu’est ce que vous essayez de retranscrire dans vos images ?

J’ai été moi-même artiste de spectacle et je faisais déjà un peu de photo pour le plaisir. Lorsque j’ai arrêté ma carrière sur scène, j’ai eu l’opportunité de rentrer quelque temps après à l’AFP, au labo photo, mais j’ai naturellement eu envie de prolonger ma relation avec l’univers du spectacle.
J’aime la sensibilité des artistes, et c’est ce que j’essaie de véhiculer. Je ne suis pas quelqu’un de compliqué. Je prends ce que je vois et que je ressens, en restant assez simple et sobre. Je pourrais me définir comme un photographe de scènes de vie.

Photo Didier Pallagès

Pour lire la suite, cliquez ici 

Social

Gardez le contact

Nos partenaires