Photographes

Photographes

© Nicolas Havette

 

Photojournaliste indépendant depuis 1952, "Jupp" Darchinger sait depuis le départ qu'il va commenter et documenter l'histoire politique et sociale de l'Allemagne. On lui attribue 1,6 million de négatifs dont les positifs sont destinés aux grands journaux allemands comme Der Spiegel et Die Zeit. Nous rencontrons cet homme de 85 ans, vif et drôle, lors de sa rétrospective pendant les Photaumnales de Beauvais.

La photographie est souvent considérée comme un art qui se suffit à lui même, et leurs auteurs peu enclins au travail littéraire. Pourtant lorsqu'on a l'occasion d'en apprendre plus sur ce qu'une image veut dire ou les directions, les inspirations qui ont menées le photographe, l'oeuvre s'enrichit d'autant. En rencontrant Suzanne Doppelt qui travaille d'abord l'écriture qu'elle illustre de photographie, nous allons à la recherche de ces artistes vers une voie où l'image et le propos sont indissociables.

Willy Rizzo, photographie © DR

 

Une sélection de 60 années de travail photographique va être présentée au Salon de la Photo lors de la première rétrospective en France sur Willy Rizzo. Le portrait, le photojournalisme, la photographie de danseurs ou de mode ont été les domaines d'exercice de ce grand de la photographie, dont le nom n'est pas encore dans toutes les têtes.

Berlin est un oasis visuel pour les amateurs de graffiti. Les tags, pochoirs, et peintures murales bien colorés décorent les murs, les sols et les panneaux de la ville. Comme montre Tristan Siegmann dans sa photographie, ces touches urbaines représentent aussi les changements signifiants dans la société. Nous avons rencontré le photographe à l’occasion de l’exposition « Berlin : Lieux, Traces,  Frontières »  à Nantes du 13 au 24 octobre 2010  et de la résidence artistique qui accompagne cet évènement.

Malgré un début dans la peinture et l’illustration, il y a trois ans qu’Amélie Chassary s’est lancée dans la photographie. Aujourd’hui, cette Corrèzienne est devenue Parisienne et elle se présente en tant que photographe auteur, avec son expérience des mises en scène et sa passion pour les collaborations.

Quelle est votre spécialité dans la photographie ?

Nick Veasey produit des images d’impact grâce à un procédé éloigné de la photographie traditionnelle : les rayons X. Cet artiste anglais propose des photographies – dans le sens où une image apparaît sur une pellicule sensible – fascinantes et originales. Il a longtemps utilisé sa technique particulière de prise de vue pour fournir la publicité en images « différentes », mais il explore désormais plus volontiers des thèmes personnels et des sujets qui l’intriguent.

L’exposition « L’ombre de l’enfance » explore les tabous et les mythes sociaux et culturels du Mali et du Kenya. Au travers de son travail, Malik Nejmi sonde la question de l’abandon des enfants handicapés. Comme il raconterait une histoire, « ce sont les images qui dictent le récit (...) pas le discours ». Sa démarche comme il l'explique, « cherche à décentrer le regard, à sortir de l’emprise du documentaire ».

Dès l’ouverture du 63ème Festival de Cannes, dans le cadre de l’exposition « Cannes fait le mur » qui se tiendra jusqu’au 12 juillet à Cannes, les stars s’offrent à tous les regards avec des portraits géants des plus belles têtes d’affiches du cinéma mondial. Ces clichés prestigieux ont été pris par l’un des photographes les plus prisés du 7ème art, le Britannique Lorenzo Agius, pour l’agence Contour de Getty Images.

A Fargo pour l’exposition « Individual to Icon » actuellement au Plains Art Museum, Alec Soth a rencontré nos deux correspondants, Jane Gudmundson et Antony Anderson pour une discussion décontractée. Ils parlent de ce qui l’a inspiré pour son projet « Little Brown Mushroom Tour », son point de vue en tant que photographe de livre (comme il se décrit), et l’importance de l’expérimentation dans la photographie.

Jennifer Des, jeune artiste photographe Belge, a depuis ses débuts voué son travail à étudier le corps et l’apparence. Sa dernière série « Les Sangtiments » nous envoie en pleine face la réalité du corps, l’apparence de la chair. Au-delà de cette série même, ce qui est souvent un tabou est vivement montré par Jennifer Des ; c’est d’ailleurs une constante de son parcours artistique. Elle en évoque les différents aspects avec lesphotographes.com.

Pages

Social

Gardez le contact

Nos partenaires

 
S'abonner à RSS - Photographes