Labos, tireurs et matériel

Labos, tireurs et matériel

Aussi rare qu'enthousiasmant, Lomig Perrotin nous apporte une solution alternative à la pellicule classique avec ses films Washi. En produisant de manière artisanale des films à base de papier japonais, il fait renaitre un procédé ancien qui va ravir les amateurs d'argentique grâce à son rendu texturé original et inédit. Pas vraiment une nouveauté si on en croit ses mots, c'est pourtant une initiative pour la diversité et la pérennité du plaisir de faire de la photographie traditionnelle.

La sérigraphie n'est pas à proprement parler une technique de photographie mais son rendu fin de l'image et la présence d'une matrice proche du négatif qui permet d'imprimer le visuel en font une technique proche. Bernard Louvel est un spécialiste et un auteur reconnu de sérigraphies, il nous montre ici des séries qui mixent les deux techniques pour créer des projets artistiques singuliers. Sa série "Nebula Obscura" présente des images d'un photographe transposées dans ses sérigraphies et font revivre une époque passée.

Nous avons parlé déjà ici de labos photo, d'excellents tireurs, et il nous est donné l'opportunité d'approcher aujourd'hui le sujet assez pointu de la fin de vie du tirage photographique. La spécialité d'Annie Thomasset, restauratrice photo, est de repousser les limites de la "carrière" de l'objet photographique en lui rendant au mieux sont aspect de départ.

Tirages couleur et noir et blanc à l’agrandisseur horizontal, séchage à bords tendus, travail traditionnel exigeant, voilà la prestation qu’offre depuis deux ans Diamantino Labo Photo à Montrouge. Après des années à travailler chez Graphicolor, Publimod, Gamma ou Sipa Labo, Diamantino a voulu poursuivre à sa manière ce métier passionnant, et répondre à la demande de photographes qui ne peuvent se passer de lui.

Photo Paolo Roversi

 

Le développement photo indépendant concède à la quantité une disponibilité et une adaptabilité que les photographes professionnels savent trouver chez Marc Upson. Musicien, photographe, tireur argentique tenace malgré les temps qui courent, il montre qu'en étant peu gourmand on peut choisir de travailler à sa manière et en prenant son temps.

Depuis combien de temps êtes-vous tireur indépendant ?

Je suis à mon compte depuis début 1997. Et dans ce lieu-ci, ça fait neuf ans.

Sa vie est dédiée à la pratique de haut vol du développement et du tirage argentique, couleur et noir et blanc. Après s'être éloignée du rythme effréné des laboratoires comme Dupon ou Cyclope, Séverine Bally continue d'exercer ses talents au service des autres, dans le milieu associatif. Elle a côtoyé de grands photographes, mais quand la plupart ont accepté le virage numérique, elle a préféré quitter la profession et rester fidèle à ses chimies.

Photographies Séverine Bally

Social

Gardez le contact

Nos partenaires

 
S'abonner à RSS - Labos, tireurs et matériel